Home / Essais Routiers / Premier Essai: Mercedes-Benz CLS 2019

Premier Essai: Mercedes-Benz CLS 2019

Charlize Theron, Jennifer Lawrence et Alexandra Daddario sont de belles femmes. Et chez les gars, il y a Chris Hemsworth, Henry Cavill et Ryan Reynolds. Donc, vous voyez, la beauté et les gouts ne se discutent pas automatiquement. Si la nouvelle CLS 2019 de Mercedes-Benz était une actrice hollywoodienne, elle se retrouverait dans cette liste.

2019 Mercedes-Benz CLS

Le lancement de la toute dernière CLS a eu lieu à Barcelone, en Espagne. Ceux qui ont visité, ont admiré l’architecture, les plages et les gens, reconnaitront qu’il est vrai que la ville de Gaudi est un symbole de tout ce qu’il y a de plus beau dans la vie. La corrélation entre l’emplacement et la voiture était palpable et a donné le ton à l’événement.

Alors que certaines beautés ne font que belle figure, la Mercedes CLS est à la fois substance et prestance. Sachant cela, on ne peut s’empêcher de ressentir un sentiment de supériorité en conduisant la voiture. La CLS 2019 regorge de technologies, de performances tout en se retrouvant au sommet de l’opulence. Peu de fabricants ont la capacité de produire une telle voiture.

L’expérience de Mercedes

Mercedes est très adepte à construire des voitures et des camions. Êtes-vous en mesure de nommer un autre constructeur automobile qui vend des véhicules dans toutes les catégories imaginables avec autant de succès que Benz ? De la Classe G, la Classe X, à la Classe A, la Classe S, à l’AMG GT et à la Project One à venir, la société automobile de Stuttgart a de tout pour tous.

Il n’est donc pas étonnant d’apprendre que cette nouvelle CLS soit presque parfaite. En fait, je vais maintenant passer en revue les quelques points faibles que j’ai trouvés avec la voiture. Du poste de pilotage, la pédale de frein accusait un long temps de réponse et avec peu d’effet. Les freins ont réagi, mais je me suis senti obligé d’appuyer fort pour que quelque chose arrive. La direction est tout aussi désaccordée, car son désir constant de revenir au centre et de résister à mes directives est devenu fatigant à la longue en conduite dynamique. Ces deux éléments ne nécessitent qu’un réajustement numériquement et le tour sera joué.

Laisse beaucoup à l’imagination

L’autre scrupule ne relève pas du secret. Elle est observable et fait également partie des points saillants de la CLS. La ligne de toit plongeante rend l’accès à l’arrière difficile et coupe l’espace pour la tête. Cette même ligne de toit est ce qui a rendu la voiture célèbre, et l’industrie automobile en a pris note. En peu de temps, un bon nombre de concurrents de Mercedes a présenté leur propre version du coupé 4 portes. Une formule gagnante vous croyez ?

La première génération de la CLS coupait le souffle. Avec des ventes en plein essor, Mercedes a tenté de réinventer la 2e génération de la voiture dans l’espoir de vendre plus, mais esthétiquement a complètement raté leur coup. Heureusement, Gorden Wagener, directeur de Design chez Daimler AG, a redonné à la CLS sa gloire d’antan.

Le luxe designer

La nouvelle Mercedes Benz CLS 2019 est singulièrement élégante et sans embarras. La seule exception à cette règle est la nouvelle face prédatrice de Mercedes, aussi connu sous le nom de nez de requin. La nouvelle coque n’arbore aucune ligne stridente où tous les panneaux se fondent en douceur l’un dans l’autre. La 450 de base est plus sobre, tandis que les roues et les ajouts aérodynamiques rendent l’AMG 53 plus racée et à mon avis, plus attrayante.

La CLS redessinée est plus corpulente en tous points main le seul indice où cela est visible est à bord. La CLS est maintenant une 5-place. La cabine diffère également par le fait qu’elle est chargée de textures, de commandes variées et d’affichages. La colonne centrale en chute d’eau est encadrée en haut par l’écran standard de 12,3 pouces et les dispositions de COMAND en bas. Les buses de ventilation s’illuminent dans le cadre de l’ensemble Commande confort énergisante, mais ceci semble un peu hors de propos dans une voiture de cette envergure. L’ensemble de l’habitacle est décidément plus Classe S que Classe E.

La 450 essayée présentait les sièges multicontours Drive-Dynamic en option quisont tout simplement sublimes. Parmi les nombreuses options disponibles, je considérerais fortement le bloc d’instruments de 12.3 pouces et l’un des deux systèmes Burmester (13 haut-parleurs à 590 watts ou 25 haut-parleurs et 1450 watts). L’intégration Smartphone (Apple CarPlay et Google Android Auto), la radio satellite et le chargement de téléphones sans fil sont de série.

Moteurs 6-cylindre en ligne à la sauce EQ Boost

L’AMG 53 est l’étoile actuelle de la gamme. Elle comprend un volant sport, des sièges fortement enveloppants pris directement des voitures AMG V8, et plus de puissance. Cela en fait probablement la plus « AMG » des voitures non-AMG de la marque.

La nouvelle CLS est propulsée par des moteurs à essence turbocompressés de 3,0 litres à six cylindres en ligne. L’AMG 53 dispose de deux turbocompresseurs et produit 429 chevaux et 384 lb-pi de couple. Le moteur de la 450 à turbo simple génère 362 chevaux et 369 lb-pi de couple du même bloc.

Même si les deux voitures utilisent une boîte automatique 9G-TRONIC à 9 rapports et des dernières versions du système 4MATIC à rouage intégral de Mercedes, l’AMG 53 semble plus sportive. Le supplément qu’en demandera Mercedes, une fois le prix annoncé, en vaudra la peine. Mais, ce n’est pas tout en ce qui concerne la performance.

Avec la nouvelle CLS 2019, Mercedes présente sa technologie hybride légère nommée EQ Boost. L’alternodémarreur intégré de 48 volts élimine non seulement le besoin d’accessoires parasitique à courroie, mais prend également en charge le compresseur de la climatisation et la pompe à eau. Ceci, et la possibilité à la voiture de rouler en mode « croisière » sans les fonctions moteur et démarrage / arrêt du moteur, sont liés à l’économie de carburant. Le vrai avantage est cependant la possibilité d’augmenter temporairement la puissance de 21 chevaux et de 184 lb-pi de couple grâce au moteur électrique. De plus, un compresseur auxiliaire électrique intégré au système amorce les compresseurs écartant ainsi tous les délais d’application des gaz.

Le CLS excelle à la fois en tant berline de luxe confortable et de voiture sportive. Les amortisseurs adaptatifs de série transforment la voiture en fonction de votre humeur et correspondent aux modes de conduite DYNAMIC select. Il y a peu de voitures d’une nature si complète sur le marché en ce moment. La nouvelle Mercedes-Benz CLS 2019 est de nouveau une voiture porte-étendard pour la marque prestigieuse. Elle arrive en salle d’exposition cet automne.

Haut