Home / Essais Routiers / ESSAI RAPIDE : Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018

ESSAI RAPIDE : Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018

L’électrification et l’efficacité écoénergétique sont particulièrement importantes chez Porsche, surtout depuis quelques années. Cela dit, le constructeur allemand n’en fait pas vraiment un plat.

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018

Nous avons eu droit bien entendu à la 918 Spyder, la voiture phare de la marque qui est alimentée par une motorisation hybride, mais dans l’ensemble Porsche semble vouloir faire attention et ne pas trop s’emporter sur le marketing qui s’attache généralement au développement de modèles plus verts.

En contrepartie, nous avons maintenant des moteurs à quatre cylindres turbo dans plusieurs modèles Porsche, et nous avons aussi une nouvelle 911 qui affichera une consommation de moins de 10,0 litres aux 100 kilomètres sans que le conducteur ait à faire trop d’efforts. Nous avons aussi droit à la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018, le modèle qui trône au sommet de la famille Panamera à tous les niveaux, que ce soit en matière de prix, de performances ou d’exclusivité.

Oui d’exclusivité, car vous ne verrez pas beaucoup de Turbo S E-Hybrid sur la route. Le prix de départ de plus de 209 000 $ est surtout responsable de cette réalité. Mais si vous en croisez une, ou encore mieux vous prenez la sage décision d’en acheter une, sachez que vous êtes en présence d’une voiture unique sur le marché.

Elle n’est pas très loin de la plus puissante des Tesla Model S en matière d’accélération tout en étant en mesure d’affronter n’importe quel circuit avec confiance. Nous en avons eu la preuve lors de notre premier contact avec la Panamera Turbo S E-Hybrid sur la piste du Vancouver Island Motorsport Park, une toute petite piste regroupant une série de virages serrés et très peu de lignes droites.

C’est le genre de piste qui, au premier coup d’œil, semble beaucoup mieux adaptée à une Porsche 718 qu’à une Panamera avec quatre portes. Mais si vous connaissez Porsche, vous savez que le manufacturier a depuis longtemps maitrisé l’art d’appliquer son ADN à tous les types de véhicules et ainsi d’en faire des véhicules à la fine pointe du dynamisme, et ce qu’ils aient un hayon, quatre portes ou une garde au sol permettant de s’aventurer hors route.

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018

La Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018 est peut-être le meilleur exemple. La voiture est longue, mais un système à quatre roues directionnelles combiné à une direction ultra précise et des modes de conduite très sportifs fait en sorte qu’elle parait beaucoup plus petite et agile qu’elle ne l’est en réalité.

On ressent un peu le poids au moment de freiner à l’approche d’un virage serré, mais jamais au point de nous enlever notre confiance envers la voiture. Nous étions guidés sur la piste par une Porsche 911 Turbo et une Turbo S, et dans les courbes la Panamera n’avait aucun complexe. Je ne dis pas que les performances sont identiques, mais on n’est pas très loin.

Sous le capot, la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid propose un moteur hybride enfichable développant 680 chevaux et 626 lb-pi de couple. Cette puissance catapulte la voiture jusqu’à 100 km/h en 3,4 secondes ce qui est assez impressionnant pour un véhicule qui peut aussi parcourir une cinquantaine de kilomètres en mode 100 % électrique et ainsi ne pas consommer de carburant.

La réalité ne sera peut-être pas aussi élevée, mais le fait demeure que la majorité des propriétaires pourront effectuer leurs déplacements quotidiens sans utiliser d’essence. On se retrouvera donc avec une consommation moyenne qui est de 2,9 litres aux 100 kilomètres selon le cycle européen.

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018

Ce sera plus que ça en conduite de tous les jours, mais on peut facilement imaginer une économie moyenne de 5,0 ou 6,0 litres aux 100 kilomètres. Encore une fois, nous parlons ici d’une voiture de 680 chevaux…

La Panamera Turbo S E-Hybrid 2018 propose un mode de conduite entièrement électrique, un autre qui combine le moteur à essence et le moteur électrique selon les besoins, un mode qui permet de conserver l’autonomie du moteur électrique et un autre qui permet de le charger en roulant.

Puis il y a les modes Sport et Sport Plus qui mettent l’accent uniquement sur les performances et qui offrent en plus une sonorité très agressive et surtout authentique. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez faire gronder votre moteur et attirer les regards sur la rue Crescent si ce genre de truc vous intéresse.

À l’intérieur, on constate que Porsche a repris le design de l’ancienne Panamera pour le tableau de bord et l’habitacle, mais où nous retrouvions une panoplie de boutons se trouvent différents écrans et commandes tactiles. C’est plus beau et élégant, mais c’est plus difficile à utiliser au quotidien. Il faut notamment passer par un menu dans l’écran à commande tactile pour modifier l’orientation de la buse de ventilation centrale.

La Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid vient ultimement remplacer l’ancienne Panamera Turbo S et dans cette optique elle est une réussite sur toute la ligne. Elle est toute aussi puissante tout en étant économique en carburant. Difficile de demander mieux…

L’électrification et l’efficacité écoénergétique sont particulièrement importantes chez Porsche, surtout depuis quelques années. Cela dit, le constructeur allemand n’en fait pas vraiment un plat. Nous avons eu droit bien entendu à la 918 Spyder, la voiture phare de la marque qui est alimentée par une motorisation hybride, mais dans l’ensemble Porsche semble vouloir faire attention …

Evaluation Sommaire

Confort - 92%
Performances - 97%
Polyvalence - 77%
Agrément de conduite - 95%
Prestige - 96%

91%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!
Haut