Home / Essais Routiers / Essai routier Mercedes-Benz S550 2014 – Par où commencer

Essai routier Mercedes-Benz S550 2014 – Par où commencer

La Mercedes-Benz S550 2014 est une voiture impossible à critiquer. Elle offre exactement ce que le client recherche, et seuls ceux qui ne sont pas en mesure de s’en payer une auront des commentaires négatifs.

1-Mercedes-Benz-S-Class_2014_1280x960_wallpaper_01

La Mercedes-Benz S550 2014 est une voiture impossible à critiquer. Elle offre exactement ce que le client recherche, et seuls ceux qui ne sont pas en mesure de s’en payer une auront des commentaires négatifs. Elle a bien des défauts qui, sur n’importe quelle autre voiture vendue à moindre prix seraient inacceptables, mais qui sur …

Evaluation Sommaire

Performances - 95%
Agrément de conduite - 90%
Confort - 99%
Sécurité - 99%
Espace intérieur - 95%
Prestige - 90%
Circuit - 70%

91%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Elle a bien des défauts qui, sur n’importe quelle autre voiture vendue à moindre prix seraient inacceptables, mais qui sur la Classe S sont prévisibles et, ultimement, pas si graves. Par exemple, une ergonomie capable de rivaliser avec celle d’un avion de chasse.

Mais la BMW Série 7, la Jaguar XJ, la Lexus LS et l’Audi A8 ont le même problème. Impossible de se retrouver au travers des nombreux menus du système multimédia sans de la patience et plusieurs heures de pratique. Mais encore une fois, comment critiquer la voiture pour cela quand la raison expliquant cette complexité est qu’elle regorge d’équipements et de fonctions et qu’au final, c’est exactement ce que le client type de ce genre de modèle recherche.

Sur une route sinueuse, la lourdeur de la voiture se fait rapidement sentir, surtout lorsqu’on l’est au volant du modèle à empattement allongé, comme ce fût le cas dans le cadre de cet essai routier. Mais un propriétaire de Mercedes-Benz S550 vous dirait que s’il était à la recherche d’une voiture dynamique en virage, il aurait opté pour une BMW Série 7, ou une Porsche 911, ou une Ferrari, tous des voitures à la portée d’un consommateur capable de débourser 115 200 $, soit le prix de notre modèle d’essai.

En réalité, la Mercedes-Benz S550 2014 se doit d’offrir un confort inégalé, des performances capables de faire face à toutes situations, de l’espace à profusion et une sécurité proche de celle de la voiture du Président Obama. Voilà ce que sa clientèle cible recherche.

En fermant les portières de la nouvelle S550, car il s’agit bien d’une toute nouvelle génération, on s’isole du monde extérieur. Les bruits de la circulation sont entièrement étouffés tout comme ceux de roulement et de vent. La voiture ne roule pas, elle vogue, semblerait-il à quelques centimètres au-dessus de nos routes canadiennes défoncées.

On ne ressent presque pas les bosses et les trous, et ceux que l’on ressent ne transmettent qu’une légère vibration au conducteur, rien d’alarmant. Avec le Range Rover Supercharged 2014, la Mercedes-Benz S550 est la voiture la plus confortable que j’ai eu l’occasion de conduire cette année, et croyez-moi, elle n’est vraiment pas loin de ce qui s’offre chez Bentley et Rolls Royce non plus.

Sous le capot se cache un moteur V8 biturbo de 449 chevaux et 516 lb-pi de couple livré dès la moindre pression sur la pédale droite. Pour l’acheteur type, les chiffres ne sont pas très importants. Ce qui compte, c’est que la voiture se déplace avec fougue, et c’est le cas. La puissance semble infinie et si ce n’était du dispositif qui restreint la vitesse maximum à 210 km/h, la S550 2014 pourrait assurément atteindre plus du triple de la limite de vitesse permise au Canada. Du moins, c’est l’impression qu’elle donne.

Écrasez l’accélérateur et le paysage se met rapidement à défiler, mais le confort demeure intact. Il faut compter 4.8 secondes pour atteindre 100 km/h avec la S550 4Matic mais encore une fois, qui s’intéresse aux chiffres? Si ce n’est pas suffisant, sachez que la S63 AMG 4Matic 2014 et son moteur de 577 chevaux est également offerte.

L’espace à l’intérieur sera en mesure d’accommoder sans difficulté le conducteur et ses passagers, pourvu que personne ne dépasse sept pieds, et encore. Le dégagement pour les jambes à l’arrière est impressionnant dans le modèle régulier, et encore plus dans la version à empattement allongé.

Les sièges, de véritables fauteuils, sont d’un confort sans reproche. Ils sont évidemment chauffants (dois-je même le mentionner), mais il est décevant de constater que les sièges ventilés font partie d’un groupe d’option exigeant un déboursé supplémentaire de 6 700 $. Au moins, ils offriront avec cette option 6 massages différents, chacun plus apaisant que le précédent.  L’on peut également opter de transformer les sièges arrière en lieu de relaxation avec un autre groupe d’option comprenant les sièges climat-confort (ventilés) avec ajustement électriques.

Tel qu’indiqué précédemment, l’ergonomie de la S550 2014 demande une certaine période de familiarisation. C’est surtout le nombre de menus qui se retrouvent à l’intérieur du système multimédia qui s’avère intimidant. Au moins Mercedes-Benz a eu la bonne idée de positionner des commandes pour la climatisation sur la console centrale, facilitant grandement leur accès.

Conclusion

La Mercedes-Benz S550 2014 est une voiture à tout faire. Il s’agit de l’une des voitures les plus confortables sur le marché qui en plus est en mesure d’accélérer comme une Porsche 911. La banquette arrière offre plus d’espace que la majorité des véhicules utilitaires sport, surtout dans la version allongée, tandis que la prestance de la voiture a fait tourner quelques têtes lors de notre essai. Aussi dynamique ou presque qu’une Série 7 ou une A8 mais plus confortable, elle dorlote ses passagers autant qu’une Lexus LS ou une Jaguar XJ. Elle offre le meilleur de tout finalement.

[RoyalSlider Error] No post attachments found.

Haut