Home / Essais Routiers / Essai routier Porsche Boxster GTS 2015 – La réponse est oui

Essai routier Porsche Boxster GTS 2015 – La réponse est oui

Vous venez de quitter votre concessionnaire Porsche, un dépliant de la Boxster dans la main et un regard pensif et lointain. Vous jetez un dernier coup d’œil au travers de la vitre avant d’embarquer dans votre voiture, mais vous ne démarrez pas le moteur.

Essai routier Porsche Boxster GTS 2015

Vous venez de quitter votre concessionnaire Porsche, un dépliant de la Boxster dans la main et un regard pensif et lointain. Vous jetez un dernier coup d’œil au travers de la vitre avant d’embarquer dans votre voiture, mais vous ne démarrez pas le moteur. Une seule question vous trotte encore dans la tête : ai-je besoin …

Evaluation Sommaire

Performances - 85%
Agrément de conduite - 95%
Confort - 70%
Sécurité - 80%
Espace Intérieur - 70%
Prestige - 95%
Circuit - 95%

84%

Note Globale

Votre évaluation: 3.92 ( 4 votes)

Une seule question vous trotte encore dans la tête : ai-je besoin de la version GTS? La réponse est oui.

Il faut être propriétaire d’une Porsche Boxster, ou du moins l’avoir conduit avec aplomb, pour comprendre à quel point ce modèle est unique. Lors de ma semaine au volant de la version GTS, deux fois l’on m’a dit qu’elle était bien belle, mais ce n’était pas une 911. En effet, ce n’est pas une 911, mais si je devais choisir un seul modèle Porsche avec comme seul critère le plaisir, ce serait la Boxster.

Rien ne se compare au dynamisme du roadster Porsche. Lorsque l’on opte pour la toute nouvelle version GTS, l’expérience devient simplement enivrante. Il est acquis que l’on n’achète pas une Boxster pour son aspect pratique (je reviendrai sur ce point un peu plus bas) et qu’il y a assurément d’autres voitures dans notre entrée de cour. Alors, quitte à vouloir se faire plaisir, aussi bien y aller avec l’édition GTS.

Sur papier, la différence de prix est importante. Une Porsche Boxster GTS 2015 exige 11 700$ de plus qu’une Porsche Boxster S, et notre modèle d’essai frôlait les 100 000$. Mais il faut prendre le temps de faire quelques calculs avant d’éliminer la GTS sous prétexte qu’elle est trop chère.

Inclut de série dans la version GTS est le groupe Sport Chrono Plus, l’ajustement de la suspension sous forme du système Porsche Active Suspension Management, les jantes de 20 pouces, l’échappement sport, les phares bi-xénon et les sièges sport. Si vous prenez ces éléments et les ajoutez à une Boxster S, la différence de prix entre les deux modèles disparait.

Porsche Boxster GTS-26

Certains diront qu’ils n’ont pas besoin de tout cela. C’est peut-être vrai, mais je vous mets au défi de conduire la Boxster GTS en mode Sport Plus (inclut dans le groupe Sport Chrono Plus) avec une boîte de transmission manuelle à 6 rapports, d’entendre le bref rugissement du moteur qui ajuste le régime chaque fois que l’on change de rapport tout en imitant le son d’une motorisation exotique lorsque l’on accélère, et ensuite me dire qu’ils n’ont pas besoin de l’équipement offert par la GTS.

Je mets également au défi n’importe quel amateur de voiture de performance d’écouter la sonorité du moteur au démarrage de la GTS et ne pas avoir de frissons. La Boxster GTS ne démarre pas comme une Boxster S, elle revient à la vie avec une brève, mais puissante explosion sonore à la façon d’un muscle car américain.

La sonorité du moteur à elle seule justifie l’achat de la version GTS.

Visuellement, la Boxster GTS est plus agressive, en partie en raison des jantes de 20 pouces, mais également en raison d’une calandre redessinée et distinctive, entre autres. Certains n’aimeront pas le manque de subtilité de la version GTS, mais pour ma part je trouve que l’ensemble ajoute encore plus de personnalité à la silhouette déjà réussie de la Boxster.

La GTS peut également compter sur 15 chevaux supplémentaires pour convaincre l’acheteur potentiel. Le moteur Boxer six-cylindres de 3.4 litres de la GTS développe 330 chevaux tandis que les accélérations sur papier sont plus rapides de 0.1 seconde avec la boîte manuelle, et 0.3 seconde avec l’automatique PDK.

Sur la route, il est vrai que l’on ne remarque pas outre mesure la différence au niveau des performances en ligne droite entre la GTS et une Boxster S, mais cela n’empêche pas que la puissance supplémentaire demeure un autre attribut de la GTS, si ce n’est que pour se vanter auprès de ses amis propriétaires de versions S.

Porsche Boxster GTS-51

Tel qu’indiqué précédemment, la Boxster, GTS ou pas, ne sera probablement pas seule dans votre entrée de cour. Dès le départ, l’on s’attend à une voiture qui ne peut qu’être utilisée quelques fois par semaine, et uniquement l’été. La réalité est autre cependant, à l’exception du fait qu’il s’agit d’une voiture estivale. Ça, c’est vrai.

Pour ceux et celles qui l’ignorent, la Boxster dispose de deux coffres, un à l’avant et l’autre à l’arrière. Cela se traduit par une voiture qui peut facilement accommoder la petite valise et le sac de voyage de chacun de ses occupants. Peu de voitures de même catégorie peuvent en dire autant.

Le confort est plus qu’adéquat, même sur une route en piètre état. Il est vrai que la voiture n’est pas des plus silencieuse, une réalité un tantinet plus présente dans la version GTS, mais elle demeure tout de même une routière accueillante. Il y a bien un manque d’espace de rangement flagrant à l’intérieur, mais au moins les sièges s’avèrent confortables même après quelques heures au volant.

J’ai pu évaluer le confort général de la Boxster lors d’un petit voyage entre Montréal et Québec et jamais le plaisir de conduire la voiture ne s’est amoindri, même sur l’autoroute. Si vous regardez les images de l’habitacle de la Boxster et trouvez déplorable l’absence de portes-verres, sachez que la Boxster en offre deux, qu’ils sont simplement cachés, et qu’ils fonctionnent très bien.

Bref, la Porsche Boxster, peu importe le modèle, est une voiture plus pratique et confortable que l’on ne serait porté à le croire. La console centrale est ergonomique malgré une quantité impressionnante de boutons, et le système multimédia est parmi les plus simples et les plus intuitifs.

Porsche Boxster GTS-83

Conclusion

La Boxster est l’une des voitures les plus stables et faciles à conduire au monde. Le moteur en position centrale confère à la voiture une agilité qui semble à des années-lumière d’une BMW Z4 ou une Mercedes-Benz SLK. Voilà pourquoi l’on achète une Boxster, même si son prix d’entrée est passablement plus élevé.

Une fois avoir arrêté son choix sur le roadster de Porsche, il faut simplement décider qu’elle version privilégier. Pour sa puissance supplémentaire, son style plus agressif et surtout pour la sonorité du moteur, la GTS serait mon choix.

Images Porsche Boxster GTS 2015

Spécifications Porsche Boxster GTS 2015

Prix de base : 83 900 $

Moteur : 6-cylindres 3.4 litres

Puissance : 330 chevaux à 6 700 tr/min

Couple : 273 lb-pi à 4 500-5 800 tr/min

0-100 km/h : 5.0 secondes

Coffre : 280 litres

Haut