Home / Actualités / Salon de Los Angeles 2018 : Le Lincoln Aviator 2020 est le premier véhicule hybride rechargeable performant de la marque

Salon de Los Angeles 2018 : Le Lincoln Aviator 2020 est le premier véhicule hybride rechargeable performant de la marque

 

2020 Lincoln Aviator

2020 Lincoln Aviator | Photo: Lincoln

Avant même que le Salon de Los Angeles n’ouvre ses portes, la division Lincoln a levé le voile sur le modèle de production du tout nouveau Aviator 2020, un VUS à trois rangées de sièges qui reprend essentiellement ce qui avait été montré avec le prototype du même nom dévoilé au Salon de New York le printemps dernier.

D’ailleurs, c’est très simple : le design du multisegment reprend à la lettre les éléments de style du concept, un design qui rappelle certains véhicules Land Rover, au niveau de la ligne de toit du moins, puisque devant, la grille de calandre du constructeur confirme l’appartenance du VUS à la gamme du constructeur.

Lincoln va tout d’abord offrir un modèle équipé du même V6 biturbo de 3,0-litres boulonné à bord de la berline Continental, ce modèle étant attendu au printemps 2019, tandis qu’une version Grand Touring, munie de la première application hybride rechargeable avec un V6 biturbo de la marque, viendra se greffer à l’alignement quelques mois plus tard, probablement à l’automne 2019.

Pour un multisegment de luxe à caractère familial, le Lincoln Aviator 2020 ne fait pas dans la demi-mesure, sa mécanique de base livrant d’office une puissance de 400 chevaux et un couple de 400 lb-pi, celle-ci étant accouplée à la boîte de vitesses automatique à 10 rapports du groupe. Si nos voisins américains peuvent mettre la main sur une livrée à roues arrière motrices, les consommateurs au nord du 49e parallèle doivent se contenter de la version à rouage intégral, une motricité idéale pour notre marché de toute manière. Notez également la disponibilité d’une suspension à air adaptative, celle-ci pouvant même s’abaisser complètement pour faciliter l’entrée à bord.

L’autre motorisation reprend le même V6 de 3,0-litres et la même boîte de vitesses, mais ajoute à l’équation un moteur électrique et un bloc de batteries logé sous le plancher, deux éléments qui contribuent à réduire l’empreinte écologique du véhicule, mais aussi à gonfler ses performances. En effet, le V6 devrait développer plus de 450 chevaux et un couple encore plus gargantuesque de 600 lb-pi.

Pour l’instant, Lincoln demeure muet sur l’autonomie purement électrique de son nouveau modèle, mais promet un mode électrique et même un mode qui économise les batteries pour remettre à plus tard la conduite électrique. Comme c’est déjà le cas à bord du Navigator, cette molette va aussi modifier le comportement du véhicule selon l’humeur de celui ou celle qui tient le volant.

Le bref moment que nous a accordé Lincoln avec l’Aviator nous a tout de même permis de constater le niveau de qualité à l’intérieur, le nouveau volant étant même équipé d’un bouton pour activer la reconnaissance vocale à l’intérieur du rayon de ce dernier. Les fameux sièges ajustables introduits sur la Continental et le Navigator sont de retour avec encore plus d’ajustements disponibles. L’Aviator va même être disponible avec une chaîne audio Revel en trois dimensions comptant pas moins de 28 haut-parleurs.

Haut