Home / Actualités / New York 2017 : Dodge Challenger SRT Demon 2018 : purement indécent

New York 2017 : Dodge Challenger SRT Demon 2018 : purement indécent

Après un interminable effeuillage de plusieurs semaines, culminant avec pas moins de 14 vidéos différents, on découvre enfin dans le cadre du Salon de l’Auto de New York le Dodge Challenger SRT Demon 2018. Nous savions que les chiffres seraient impressionnants, mais là on tombe carrément dans l’indécence, sinon la presque illégalité!

Dodge Challenger SRT Demon 2018

Dodge Challenger SRT Demon 2018

Suivant toutes ces vidéos, il ne nous manquait que quelques informations, mais toutes sont vitales et donnent froid dans le dos. Suite à un dévoilement pour le moins spectaculaire, on découvre enfin la puissance du V8 Hemi Hellcat suralimenté de 6,2 litres. Rien de moins que 840 chevaux lorsque l’on utilise du carburant avec un indice d’octane de 100. Pour ceux qui ne pourront mettre que du 91 ou du 94, on se retrouve restreint à 808 chevaux. Fort heureusement, à l’image des autres Hellcat, deux clefs arrivent avec le bolide, dont une qui limite la puissance à « seulement » 500 chevaux. On propose avec le Demon une suralimentation de 2,7 litres pouvant pousser de 14,5 à 11,67 psi, le tout avec une limite à 6 500 tr/min.

Dodge clame haut et fort que le Challenger SRT Demon est le véhicule de production ayant la plus violente accélération et le meilleur temps pour le ¼ de mile. À la lumière des nombres annoncés par FCA, on doit se rendre à l’évidence que le Demon est un monstre. Le 0-100km/h se boucle en 2,3 secondes et le ¼ de mile est l’histoire de 9,65 secondes avec une vitesse de pointe à 225km/h. Aussi bien dire un « dragster ». Pour continuer sur cette lancée d’indécence, il est capable de supporter une force latérale de 1,8G, soit plus que n’importe quels autres véhicules de production. Déjà le Hellcat est une brute, on atteint un niveau supérieur avec un adhérence supérieure de 40 % notamment grâce à la gestion du couple et aussi grâce aux pneumatiques Nitto qui sont heureusement légales pour la route.

Dans l’optique de maximiser les performances, le Demon est 200 livres plus légers que le Hellcat « normal » pour ce faire, on retire pratiquement tout ce qui est superflu, incluant la banquette arrière et même le siège du passager avant. À des fins pratique et symbolique, FCA les offre en option pour la modique somme de 1 $.

Tim Kuniskis de Dodge se montre sans équivoque quant aux intensions de la marque quant au Demon : «  Avec le Demon, notre but est de construire un véhicule qui tatouera le logo Dodge dans le subconscient de la population en général, bien au-delà de nos enthousiastes habituels. Pour ce faire, nous avons établi une collection de records qui n’avaient jamais été faits auparavant, même avec le légendaire Hellcat. Le résultat : 840 chevaux et dans les 9 secondes pour un véhicule qui n’a jamais eu son pareil. »

Finalement, bien que le prix ne soit pas encore connu, nous savons que la production sera restreinte à 3 000 unités pour les États-Unis et 300 pour le Canada. On estime qu’un prix aux environs de 110 000 $ pourrait bien se retrouver dans la vitre lorsque les premiers exemplaires arriveront en concession au cours de l’été.

Images: Dodge Challenger SRT Demon 2018

Haut