Home / Actualités / Salon de Détroit: Nissan Titan Warrior

Salon de Détroit: Nissan Titan Warrior

Le Nissan Titan fait à peine son entrée sur le marché que Nissan se sert de cette nouvelle camionnette pour offrir de nouvelles possibilités. Et le constructeur ne fait pas dans la dentelle, comme le prouve le Nissan Warrior, une version guerrière et hors route dévoilée lors du salon de l’auto de Détroit 2016.

nissan titan warrior 82Physiquement, le concept Warrior reprend la structure du Titan XD, mais en augmentant sa largeur de quelque 15 centimètres pour permettre de loger la nouvelle suspension dessinée spécifiquement pour les besoins de cette version, allongeant les bras supérieurs pour offrir un débattement plus adapté. On a, comme il se doit, monté le Warrior sur des pneus tout-terrain de 37 pouces.

Au centre de ses pneus, de nouvelles roues en aluminium brossé au fini mat, voulant donner une allure d’outil de précision.

Une allure qui se transpose aussi dans l’apparence du Warrior qui est doté de ce que Nissan a appelé son armure, c’est-à-dire une carrosserie de couleur matte, et des panneaux aux affirmations plus carrées, quasiment robotiques. Les feux avant ont aussi une allure plus robuste, et les parechocs ont été redessinés. Seule la calandre maintient le look propre au Titan.

Un échappement quadruple prend place à l’arrière.

Dans l’habitacle, le Warrior propose une cabine axée sur le confort – les porte-parole de Nissan affirmant que le camion est aussi conçu pour être utilisé comme véhicule familial – mais ajoute la même touche de robustesse que l’extérieur. Des boutons spécialement dessinés pour le Warrior permettent de contrôler les commandes, et on a fait appel à des matériaux uniques, conférant une allure industrielle chic.

Les sièges reçoivent pour leur part des appliqués de couleur orange Magma.

Sous le capot, le Nissan Titan Warrior ne réinvente rien mais reprend le moteur 5,0 litres  Cummins diesel du Titan XD, avec ses 310 chevaux doublé de la transmission automatique de série Aislin 6 vitesses.

Quant au patronyme de Warrior, il fait allusion aux vétérans de l’Armée américaine qui, avec l’aide de Nissan, sont partis à la découverte de l’Alaska dans le cadre d’un voyage organisé par l’organisation caritative Wounder Warrior Project.

Pour le moment, le Warrior ne faut pas partie des plans pour une production prochaine.

 

Haut