Home / Essais Routiers / Premier Essai Routier : Lincoln Navigator 2018

Premier Essai Routier : Lincoln Navigator 2018

Pour comprendre l’évolution du Lincoln Navigator, il faut une analogie. Dans ce cas-ci, nous allons comparer le Navigator à un jeune ado entrant au secondaire.

Lincoln Navigator 2018 - Whistler

Lincoln Navigator 2018 – Whistler

Pour comprendre l’évolution du Lincoln Navigator, il faut une analogie. Dans ce cas-ci, nous allons comparer le Navigator à un jeune ado entrant au secondaire. La première génération du gros VUS de Lincoln équivaut à la première année du secondaire. Les dimensions étaient bizarres et son style aussi, mais ses compétiteurs ne faisaient pas vraiment …

Evaluation Sommaire

Confort - 95%
Espace intérieur - 94%
Qualité de l'habitacle - 92%
Polyvalence de l'habitacle - 95%
Performances sur route - 77%
Agrément de conduite - 72%

88%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

La première génération du gros VUS de Lincoln équivaut à la première année du secondaire. Les dimensions étaient bizarres et son style aussi, mais ses compétiteurs ne faisaient pas vraiment mieux à ce niveau alors le Navigator a connu un certain succès. Il était un jeune en poussée de croissance entouré d’autres jeunes en poussée de croissance qui se développaient tranquillement. On parle ici du Cadillac Escalade qui était tout neuf à l’époque.

La seconde génération a été une belle réussite. Comme un jeune en secondaire deux et trois qui s’attache aux sports et devient très studieux par le fait même. Puis il y a eu la troisième génération introduite en 2007. Nous reviendrons au style de cette génération plus tard, mais ceux qui s’en souviennent vous parleront d’une grille grotesque et d’une d’allure qui semblait vouloir prouver quelque chose. Et il y avait bien trop de chrome.

Là notre jeune porte ses pantalons trop bas et il essaie d’impressionner les plus cools de l’école… mais ça ne marche pas. Cette génération n’a pas marché non plus et sa valeur de revente en est la preuve la plus convaincante.

Lincoln l’a compris en 2015 en retirant la grille pour la remplacer par quelque chose d’un peu moins, disons, remarquable. Ce n’était pas nécessairement plus beau par contre. Notre jeune est maintenant sur le point d’achever ses études et il songe maintenant au cégep, peut-être même à l’université. Terminé le party, il faut passer aux choses sérieuses et remettre notre casquette dans le bon sens.

Nous voilà maintenant rendus au modèle que j’ai eu l’occasion d’essayer en Colombie-Britannique cette semaine.

Là on jase

Le nouveau Navigator est toujours gros. Très gros. Il est encore plus gros si vous optez pour la version à empattement allongé qui offre plus d’espace dans le coffre. Les passagers, eux, seront heureux à chaque rangée, peu importe la version.

Lincoln Navigator 2018 - Whistler

Lincoln Navigator 2018 – Whistler

Même la troisième rangée est utile et peut accommoder des adultes sans trop de difficulté, et ce pour un bon bout. Si vos passagers se plaignent d’un manque d’espace pour la tête ou les jambes dans le Navigator, c’est eux le problème, pas le véhicule.

Pour en revenir au coffre, il est plus ou moins utile si toutes les rangées sont en place dans la version à empattement régulier. Il faut vraiment abaisser cette troisième rangée pour espérer placer des valises dans le coffre. Avec la version à empattement allongée, c’est mieux.

Le style du Lincoln Navigator 2018 est imposant, massif, musclé, intimidant… mais aussi élégant et haut de gamme. Il a de la prestance, ce nouveau Lincoln et même ceux et celles qui ne connaissent rien de l’automobile pourront déduire qu’il coûte cher.

Lincoln Navigator 2018 - Whistler

Visuellement, il n’a rien à voir avec les véhicules auxquels Lincoln a attaché l’emblème Navigator par le passé. Tout est une question de goûts personnels, mais soyons honnêtes, les anciens Navigator étaient un peu quétaines. Ils avaient soit trop de chrome pour être pris au sérieux (la troisième génération), ou leur style était si fade qu’ils passaient complètement inaperçus. L’exception est peut-être la seconde génération qui affichait de belles proportions.

Le nouveau n’a pas ce problème. À l’intérieur, l’on a enfin l’impression que le Lincoln Navigator est un véhicule utilitaire sport de grand luxe. Il n’y a pas trop de fla-fla, mais l’agencement des cuirs, des boiseries et des métaux est une réussite sur toute la ligne.

L’ergonomie est aussi sans faille alors qu’il est facile de trouver ce qu’on recherche dans le système d’infodivertissement. Les commandes de la climatisation sont là, devant vous et donc faciles à trouver. Bref, Lincoln a eu la bonne idée de simplifier l’utilisation de son Navigator et le nouveau propriétaire n’aura donc pas à passer des semaines à essayer de comprendre son achat.

Un moteur V6, mais ce n’est pas grave

On serait porté à croire que le Lincoln Navigator est alimenté par un moteur V8, mais ce n’est pas le cas. Il est plutôt propulsé par un V6 turbocompressé EcoBoost de 3,5 litres développant 450 chevaux et 510 lb-pi de couple. C’est suffisant pour remorquer un peu plus de 2 800 kilos et les accélérations sont assez impressionnantes pour un véhicule de ce gabarit. Vraiment.

Le Navigator n’est pas une bombe, on se comprend, mais il se déplace avec confiance et jamais on ne ressent le besoin d’avoir plus de puissance.

L’essai du Navigator 2018 a eu lieu principalement sur la Sea to Sky highway qui connecte Vancouver à Whistler. Il s’agit de l’une des plus belles routes au Canada sinon la plus belle, mais elle n’est pas nécessairement adaptée aux dimensions du VUS de Lincoln. Elle est sinueuse et étroite, et le Navigator lui est gros. Tout ça va rarement ensemble.

Lincoln Navigator 2018 - Whistler

Lincoln Navigator 2018 – Whistler

Il est vrai que le Lincoln Navigator 2018 n’est pas un grand amateur des virages serrés, mais il demeure tout de même stable et son roulis en courbe est raisonnable. Mais où il impressionne vraiment est au niveau du confort. Ma foi qu’on est bien dans ce véhicule. Les sièges nous massent et ils nous gardent parfaitement en place. On ne se tanne pas de conduire le Navigator 2018 et pour parcourir de longues heures sur l’autoroute, il s’agit d’une excellente option.

Il y a différents modes de conduite dont certains sont programmés pour la neige, mais ultimement c’est du pareil au même. Le mode « Excite » n’est pas nécessairement excitant, et le Navigator se débrouille bien dans la neige sans nécessairement mettre le mode de conduite prévu à cet effet. Les graphiques qui apparaissent sur l’écran derrière le volant pour indiquer chaque mode, cependant, sont très beaux.

Conclusion

Le Lincoln Navigator 2018 est bien plus qu’un Ford Expedition avec un style différent comme certains aiment prétendre. Il est plus confortable, plus luxueux, plus beau, plus raffiné et plus exclusif. Il est aussi plus cher, exigeant entre 90 000 $ et 102 000 $, mais le propriétaire en aura pour son argent. Lincoln a enfin un VUS haut de gamme qui représente bien la marque.

L’ado est devenu un homme, et un homme qui a réussi de surcroît.

Images Lincoln Navigator 2018

Haut