Home / Actualités / Le Québécois Lawrence Stroll acquiert 16,7% d’Aston Martin

Le Québécois Lawrence Stroll acquiert 16,7% d’Aston Martin

Le constructeur Aston Martin était, jusqu’à aujourd’hui, sous l’emprise d’importantes difficultés financières, finissant l’année 2019 en mauvaise posture.

Mais voilà que Lawrence Stroll, le magnat de la mode propriétaire du Circuit du Mont-Tremblant devenu propriétaire de l’écurie de F1 Racing Point et, évidemment, père du pilote de Formule Un Lance Stroll, s’est emparé de 16,7% du constructeur Aston Martin.

Yew Tree Overseas Limited, un consortium d’investisseurs avec Stroll à sa tête, a acheté 45,6 millions d’actions ordinaires d’Aston Martin sur la bourse de Londres pour 182 millions de livres Sterling, soit l’équivalent de 318 millions de dollars canadiens. Ceci fait partie d’une ronde de refinancement de 500 millions de livres Sterling nécessaire à remettre le constructeur sur le droit chemin.

Lawrence Stroll prendra également le rôle de président du conseil d’administration de l’entreprise. Andy Palmer, lui, devrait conserver son poste de Président et Chef de la Direction.

De plus, des informations non confirmées par le constructeur stipulent que l’écurie Racing Point de Stroll pourrait devenir Aston Martin F1 Racing team.

Qu’est-ce que le futur rapproché réserve à Aston Martin? On dit que les projets de véhicules électriques, comme la Rapide, seront mis temporairement de côté pour se concentrer sur les véhicules à moteur central, comme la Valkyrie, la Valhalla et la Vanquish – dont le moteur deviendra central. On peut également imaginer que des efforts seront déployés pour mousser les ventes du DBX – le segment des VUS de grand luxe étant en pleine effervescence.

Haut