Home / Essais Routiers / PREMIER ESSAI : Mercedes-Benz S 560 4Matic 2018

PREMIER ESSAI : Mercedes-Benz S 560 4Matic 2018

Pour Mercedes-Benz, la Classe S 2018 sera la référence en matière de voiture de grand luxe. Le constructeur allemand la décrit comme une toute nouvelle voiture cachée derrière un design connu, et quand nous jetons un coup d’œil aux différentes caractéristiques, technologies et nouveautés incorporées dans la Classe S 2018, on ne peut qu’être d’accord.

Évidemment, ce sont les consommateurs qui décideront à la fin. Ce qui est certain, par contre, est que la nouvelle berline phare de Mercedes-Benz coche toutes les cases en ce qui concerne les besoins traditionnels des acheteurs de ce type de voiture.

Ces derniers recherchent un confort absolu et des technologies de sécurité, de confort et de connectivité qui sont efficaces, exclusives et en mesure d’impressionner les voisins. Le nombre de chevaux sous le capot est plus ou moins important, mais ils veulent une voiture rapide qui réagit dès que l’on appuie sur la pédale droite. De plus, ils désirent un habitacle doté de matériaux luxueux et d’une finition irréprochable qui s’avère aussi spacieux et accommodant. En fin de compte, ils ne veulent pas faire de compromis.

Tout cela, ils le retrouveront dans la nouvelle Classe S 2018 qui fera son entrée plus tard cette année sur le marché. Lors de notre premier contact à Zurich en Suisse, nous avons pu découvrir deux versions du modèle, la S 560 4Matic 2018, et la Mercedes-AMG S 63 4Matic+. Pour cet article, nous nous concentrons sur la première tandis que la version AMG est couverte dans un second texte.

Mercedes-Benz S 560 4Matic 2018 premières impressions sur la route

La Mercedes-Benz S 560 4Matic 2018 est selon moi la version idéale de la nouvelle gamme Classe S. Soyons clairs, j’adore la S 63 4Matic, mais je serais du genre à la pousser à la limite sur une piste et d’en exploiter au maximum possible les performances. Or, plusieurs consommateurs dans ce créneau n’ont aucunement envie de faire cela, et la S 63 devient alors tout simplement trop.

En revanche, la S 560 4Matic offre un équilibre parfait entre confort et puissance. Propulsée par un moteur V8 biturbo de 4,0 litres, elle met 463 chevaux à votre disposition ce qui lui permet d’atteindre 100 km/h en moins de 5.0 secondes. Vous avez donc amplement de puissance et vous pourrez dépasser n’importe quelle autre auto sur la route avec une simple pression de votre pied droit, mais la voiture demeure toujours posée, solide, stable et en contrôle.

Preuve à l’appui, mon collègue et moi nous avons atteint environ 230 km/h pendant quelques minutes sur la célèbre autobahn allemande, et même à cette vitesse folle la S 560 nous donnait un sentiment de parfait contrôle agrémenté par une stabilité qui semblait à toute épreuve.

Le confort de roulement est lui aussi à la hauteur des attentes tout comme le silence de roulement. J’ai eu l’occasion de conduire tour à tour deux modèles Rolls Royce avant de m’envoler pour la Suisse conduire la nouvelle Classe S, et je confirmer que le niveau de raffinement de la Classe S n’est vraiment pas loin des modèles du constructeur britannique même si ce dernier exige quatre fois plus.

Pour moi, la Mercedes-Benz Classe S 2018 représente l’équilibre parfait entre confort et sportivité, et la S 560 en est l’exemple le plus convaincant.

Vous pouvez ajuster son comportement à votre guise avec les modes de conduite DYNAMIC SELECT, et la berline est maintenant en mesure d’ajuster sa vitesse automatiquement dans les virages en fonction du mode de conduite que vous avez choisi. En combinaison avec le dispositif qui garde la voiture sur la bonne voie en contrôlant la direction pour vous (le volant tourne sous vos mains), vous avez une voiture qui est ultimement autonome, à l’exception du fait qu’il faut garder ses mains sur le volant sinon les systèmes sont désactivés après un certain temps.

Versions et prix

La Mercedes-Benz S 560 4Matic 2018 sera offerte en version à empattement court (115 200 $) ou allongé (124 400 $). Cette dernière propose un habitacle plus vaste, bien sûr, et si vous optez pour les sièges arrière exécutifs, vous n’êtes pas loin de la classe affaire d’un vol international. Les sièges sont ventilés et chauffants, ils offrent une fonction massage, ils peuvent se coucher pratiquement à l’horizontale et il y a un coussin qui supporte les jambes.

Le modèle d’entrée de gamme de la gamme Classe S est la S 450 4Matic offert à partir de 106 400 $. Après la S 560 4Matic, nous retrouvons la S 63 4Matic+ (163 500 $) et la S 65 (254 800 $). La Mercedes-Maybach est aussi de retour et cherche à soutirer des ventes aux Bentley et Rolls Royce de ce monde.

Contrairement aux Bentley et Rolls (et les rivaux plus directs de la Mercedes-Benz), cependant, la Classe S propose comme nous l’avons indiqué plus tôt des technologies d’assistance à la conduite et de confort inédites, et très poussées.

Nous n’avons qu’à penser au système ENERGIZING qui prend le contrôle de la climatisation, des sièges et plus spécifiquement des fonctions de ventilation et de chauffage de ces sièges, du système audio et de l’éclairage dans l’habitacle pour créer différentes « ambiances ». Il y a le mode WARMTH, ou encore le mode REFRESH. Il y a aussi un mode baptisé JOY qui active un des nombreux programmes de massage du siège en plus de jouer une musique de type lounge et de dégager un éclairage jaune dans l’habitacle. Ah oui, il y a aussi un mode entrainement qui vous montre sur l’écran différents exercices que vous pouvez effectuer en conduisant afin de garder la forme.

Bien sûr, ce mode vous rappellera de ne jamais effectuer les exercices si ces derniers vous empêchent de conduire de manière sécuritaire. Nous sommes dans un autre monde ici, mais c’est exactement là qu’une voiture comme la Classe S doit vous mener.

Puis, il y a les systèmes de sécurité et d’assistance à la conduite. Décrire tout ce qui est offert dans la Classe S serait trop long, mais sachez que la voiture anticipe et freine pour les voitures et les piétons devant elle, qu’ils apparaissent soudainement ou qu’ils soient là depuis longtemps. La Classe S peut également ajuster un tantinet la direction pour éviter un obstacle automatiquement, en plus de pouvoir changer de voie pour vous en prenant soin de s’assurer que la voie est libre au préalable.

Pour 2018, la Classe S se dote d’un système de repérage cartographique qui se joint aux caméras aux radars qui scrutent déjà la route devant vous afin d’optimiser le rendement et éviter les incidents fâcheux.

Si une collision est inévitable, la technologie PRE SAFE SOUND émet un son qui vient protéger vos oreilles du bruit occasionné par l’accident, tandis que d’autres systèmes se mettent en marche pour abaisser les fenêtres et déverrouiller les portières pour que vous puissiez quitter le véhicule plus facilement.

La Mercedes-Benz Classe S 2018 peut également se garer par elle-même dans tous les sens, et elle freinera automatiquement si vous quittez votre espace de stationnement et qu’un autre véhicule s’approche perpendiculairement.

Tout cela n’est qu’un aperçu. Certaines des technologies de la Mercedes-Benz Classe S 2018 lui sont exclusives, d’autres sont plus répandus, mais le résultat final est une voiture qui offre tout ce que nous pourrions bien vouloir d’une berline de grand luxe (je sais, je l’ai déjà dit) et qui s’avère mieux équipée que sa compétition.

Modèles concurrents

Audi A8, BMW Série 7, Lexus LS, Maserati Quattroporte

En résumé

Comme vous pouvez le constater, j’ai très peu de critiques à formuler à l’égard de la nouvelle Mercedes-Benz Classe S, et de la S 560 en particulier.

Oh, si je le voulais je pourrais vous parler d’une fiabilité qui pourrait s’avérer précaire en raison des technologies omniprésentes dans la voiture, mais Mercedes-Benz, comme ses concurrents allemands aussi d’ailleurs, se sont drôlement améliorés à ce niveau depuis quelques années. Et qu’en est-il des coûts de remplacement de toutes ces technologies? Ils seront stratosphériques, il n’y a pas de doute là-dessus. Mais quel propriétaire de Classe S 2018 compte garder sa voiture passé la garantie? Pas beaucoup.

L’art de la conduite se perd-il dans une Classe S? Certainement. Nous sommes à quelques ajustements d’une voiture 100 % autonome et on se sent déconnecté de la route, de nos roues et de notre moteur. Mais même une Série 7 nous isole de la route, alors la compétition ne fait pas mieux.

Bref, la nouvelle Mercedes-Benz Classe S 2018, pour ce qu’elle est et ce qu’elle se doit d’être pour ses propriétaires, est une réussite sur toute la ligne.

Face à la concurrence

Pour Mercedes-Benz, la Classe S 2018 sera la référence en matière de voiture de grand luxe. Le constructeur allemand la décrit comme une toute nouvelle voiture cachée derrière un design connu, et quand nous jetons un coup d’œil aux différentes caractéristiques, technologies et nouveautés incorporées dans la Classe S 2018, on ne peut qu’être d’accord. …

Evaluation Sommaire

Confort - 95%
Performances - 90%
Polyvalence - 95%
Agrément de conduite - 85%
Prestige - 93%

92%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!
Haut