Home / Actualités / Ryan Tuerck contre DevBot : la voiture autonome est-elle plus rapide que l’être humain?

Ryan Tuerck contre DevBot : la voiture autonome est-elle plus rapide que l’être humain?

Même si Montréal a perdu son Grand Prix de Formule E – après seulement une course –, ça n’empêche pas les amateurs de sport motorisé de s’intéresser au championnat tout électrique. La Formule E continue de susciter un intérêt autour du globe, même à Rome où a eu lieu au mois d’avril dernier l’une des plus récentes épreuves de la saison 2018.

Au sein de ce grand cirque propulsé par l’énergie électrique, la firme Roborace poursuit sa quête de développer un bolide de course électrique et entièrement autonome. D’ailleurs, ladite voiture avait fait partie des festivités à l’occasion de la course montréalaise à l’été 2017.

Récemment, la DevBot – tel est le nom de cette voiture de course entièrement autonome – a pu se mesurer à un certain Ryan Tuerck, le pilote américain ayant fait sa marque au fil des années comme étant l’un des meilleurs pilotes de drift à l’échelle internationale. C’est que, malgré le côté autonome de DevBot, la voiture peut, au besoin, être pilotée par un être humain. D’ailleurs, on remarque pendant ce court métrage que le principal intéressé doit s’acclimater à cette voiture entièrement électrique et dotée de quatre roues motrices grâce aux quatre moteurs-roues.

Le but de cette opération était de savoir si la technologie autonome était plus rapide qu’un être humain autour du circuit urbain de Rome. Évidemment, il serait trop facile de vous dire qui l’emporte. Un visionnement de cette vidéo s’impose, même si elle dure plus de 7 minutes.  La voiture autonome a-t-elle surpassé l’être humain? La réponse se trouve à la fin de cette vidéo.

 

Haut